Un péril, 2017-2018 est un projet hybride mélant recherches documentaires, sociologiques, bibliographiques et photographiques. Ayant comme noyau l’idée de sélection et de pression sur le vivant, c’est par des entrées multiples et surtout personnelles que l’artiste aborde cette thématique. De l’industrie du cheval de course à la généalogie de sa famille en passant par une cité jardin strasbourgeoise eugéniste, il crée arbitrairement des liens entre ces éléments qui ne devraient pas en avoir à priori. La forme de se projet est multiple et changeante, de la boite d’archives au panneau d’affichage, les formes se chevauchent mais le traitement ironique du sujet reste constant.